Excite

La fibromyalgie intéresse de plus en plus les médecins

La fibromyalgie pourrait-elle devenir la maladie du siècle ? Avoir mal partout n'est pas anodin et les médecins ont décidé de s'intéresser de plus en plus à cette pathologie qui touche de nombreuses personnes en France.

Ceux qui sont atteints de fibromyalgie ne sont pas franchement douillets ou paresseux mais ils ont mal partout. La maladie touche 2 millions de personnes en France. Toutefois, cette pathologie est peu connue et surtout méprisée, même par le corps médical. De quoi sont atteints ceux qui souffrent de fibromyalgie ? Insomnie, douleurs articulaires et musculaires, grosse fatigue, troubles de l'humeur... La réponse est bien souvent la même et ils se sentent donc incompris et surtout les maux dont ils souffrent ne sont pas soignés correctement. Lors de l'examen médical, aucune lésion n'est constatée ce qui peut entraîner que la maladie soit considérée comme psychologique. Mais la fibromyalgie est bel et bien une maladie, classifiée en rhumatologie, par l'OMS.

Antidépresseurs tricycliques, impact sur la santé.

L'Académie Nationale de Médecine a rapporté que cette pathologie devait être prise au sérieux. Mais les chercheurs n'ont pas encore trouvé les causes, ni comment la guérir. Les femmes de plus de 40 ans sont les plus touchées. 90 % ! Selon les études, elles ont des professions dans le social, l'enseignement et la santé. Emotivité, sensibilité et fragilité sont le lot de ces femmes qui sont tournées vers les autres et qui voient apparaître la fibromyalgie.

Ces douleurs diffuses et chroniques vont permettre au médecin d'établir son diagnostic. Mais les critères d'examen clinique vont les confirmer. Il existe 18 points douloureux, multiples et constants chez une même personne. Lorsque 11 des 18 points sont validés, le médecin peut asseoir son diagnostic. Les points sont au niveau du genou, la région du coude, les trapèzes, le cou. Si la cause n'est pas réellement connue, les spécialistes parlent de susceptibilité génétique, vulnérabilité psychologique, infection, microtraumatismes musculaires, un traumatisme cervical, des événements affectifs.

Toute la vie quotidienne devient difficile. Il n'existe, à ce jour, aucun traitement. Toutefois, les médecins s'évertuent de gérer cette maladie pour qu'une amélioration soit constatée sur l'état physique. Il faut tenter de bouger, faire des mouvements, éviter les trop longues périodes de repos, apprendre la relaxation. Des douleurs seront soulagées avec des antalgiques, des antidépresseurs. Ces derniers agiront sur les neurones gérant la douleur.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017