Excite

La cigarette anti-incendie débarque en France

La cigarette peut tuer. Pour éviter les sinistres dus aux mégots mal éteints, la cigarette anti-incendie va faire son apparition en France d'ici la fin de l'année

Un système anti-feu

Selon l’Association française de normalisation (Afnor), créée il y a 80 ans en France, pour établir des normes techniques pour des produits de consommation, l’ensemble des blondes vendues en France seront équipées d’un système antifeu. Déjà obligatoire en Finlande, au Canada, en Australie, le procédé consiste à obliger les fabricants à épaissir le papier à cigarette afin de stopper la combustion du tabac au bout de quelques minutes si le fumeur ne 'tire' pas sur son mégot.

La mesure avait été annoncée par la Commission européenne en novembre 2007 au nom de la lutte contre les incendies domestiques et aura mis trois ans pour aboutir. En effet selon Charles-Pierre Bazin de Caix, responsable du dossier à l’Afnor: 'le développement d’une norme est un processus très technique. Il faut procéder à de nombreuses études préalables pour que tous les industriels puissent s’y conformer sans difficulté.'

De nombreux décès chaque année

Selon les statistiques françaises publiées en 2005, une centaine de personnes meurent chaque année après un feu provoqué par une cigarette mal éteinte. 'Dans les pays qui l’ont déjà adopté, ce système a réduit le nombre d’incendies dus à la cigarette de près de 70%' affirme Emmanuelle Béguinot, directrice du Comité national contre le tabagisme (CNCT). Toutefois, cette norme 'ne voudrait pas dire que les fabricants ou les industriels vont être obligés de vendre des cigarettes anti-incendie immédiatement', a nuancé M. de Caix.

'La mise en place de cette mesure ne pourra être possible en France que courant 2011', confirme le porte-parole du fabricant British American Tobacco 'car elle va nécessiter que des fournitures, en particulier le papier, soient changées et les machines adaptées'. Mais que les consommateurs se rassurent, le prix du paquet devrait rester inchangé même si l'épaisseur accrue du papier aura pour effet mécanique d'augmenter le taux de goudron.

Le Parlement, quant à lui, a définitivement adopté une proposition de loi rendant obligatoire le détecteur de fumée dans chaque logement, à la charge de son occupant, propriétaire ou locataire, à l'horizon 2015.

Photo: Wikimedia.org

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017