Excite

La betterave rouge : ennemie jurée du stress oxydatif

Pas toujours appréciée, la betterave rouge est pourtant une amie de l'organisme à bien des niveaux et mérite d'orner nos assiettes.

Il est bien regrettable que l'on entende rarement parler des bienfaits de la betterave rouge sur la santé car ceux-ci sont bien réels. Il est temps de rendre à ce légume la place honorable qui lui convient.

Des études sur les animaux ont démontré que la betterave aide à lutter contre l'apparition de certains cancers (poumon, foie, peau) grâce à la bétanine qui lui donne sa jolie couleur, particularité retrouvée également dans ses feuilles pourvues de caroténoïde utile pour prévenir le cancer du poumon et celui du sein. Quant aux pathologies chroniques, aux maladies cardiovasculaires et là encore à certaines formes de cancers que l'on doit aux radicaux libres, elles peuvent se voir mener la vie dure grâce aux antioxydants de la betterave rouge.

On commence à penser que l'association lutéine / caroténoïde des feuilles de betteraves serait fort utile également pour lutter contre les atteintes oculaires, notamment contre la DMLA (Dégénérescence Maculaire Liée à l'Age). La betterave est donc excellente pour lutter contre le stress oxydatif.

Mais ce n'est pas tout ! Bon régulateur des fonctions hépatiques, ce légume aurait également des vertus anti-inflammatoires. Et c'est sans parler des minéraux et vitamines qu'il apporte à l'organisme : calcium, potassium, magnésium, manganèse, fer, cuivre, vitamines A, B, C, E, K… Riche en fibres, la betterave aide à réguler le transit intestinal.

Elle peut être consommée crue, cuite, en potage, en salade, en jus. Attention tout de même de ne pas abuser de la betterave ni même de son jus lorsque l'on prend des anticoagulants. Pas d'inquiétude si urines et selles sont colorées quelques heures après avoir consommé de la betterave rouge. Ceci est dû aux pigments qu'elle contient.

De nombreuses recettes permettent de consommer régulièrement de la betterave rouge : l'idéal étant deux fois par semaine et un jus par semaine composé de 50 % jus de betterave et 50 % jus de carottes (attention, pas de jus de betterave pur). Pour ne pas se lasser : Panna Cotta de betterave, betterave/mozzarella en soufflé, betterave en Borchtch russe ou ukrainien, en velouté, en mousse (houmous) ou sorbet ou tout simplement en salade… Petits et grands vont adorer.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018