Excite

Intollérances au gluten : tout savoir

Parmi les intollérances alimentaires, celle au gluten est l'une des plus contraignantes. Également connue sous les noms de maladie cœliaque et entéropathie au gluten, cette maladie chronique de l'intestin est provoquée par l'ingestion de gluten et se manifeste par des symptômes digestifs tels que des douleurs, des ballonnements ou encore des diarrhées.

Le gluten est présent dans les grains de céréales comme le seigle, le blé ou l'orge, mais également dans des aliments courants tels que les pâtes, les sauces ou le pain. Chez les personnes souffrant d'intollérances au gluten, l'ingestion de ces aliments peut provoquer une inflammation de l'intestin grêle. Cette réaction immunitaire anormale peut endommager la paroi intestinale en détruisant les villosités intestinales. Ces dernières jouant un rôle essentiel dans l’absorption des minéraux, des nutriments et des vitamines, leur dégradation provoque des problèmes de santé importants.

L'intolérance au gluten, si elle n'est pas prise en charge peut ainsi entraîner des problèmes de malnutrition, des calculs rénaux, de l’ostéoporose, de l'anémie, et même, dans certains cas, de la neuropathie, de l'arthrite, de l'infertilité ou encore des cancers. C'est donc une maladie chronique à prendre très au sérieux.

Les symptômes d'une intolérance au gluten sont nombreux et se caractérisent souvent par des troubles digestifs après l'ingestion de gluten. Lorsqu'elle n'est pas traitée, on observe alors des problèmes d'anémie, de dépression, d'irritabilité ou même un retard de croissance chez les enfants. Cependant, lorsque l'entéropathie au gluten a été établie et qu'un régime sans gluten a été entamé, les symptômes disparaissent et la personne retrouve une bonne santé.

Établir un diagnostic

Il n'existe pas de moyen de prévention pour l'intollérances au gluten, même si certains chercheurs pensent que l'alimentation reçue durant la prime enfance peut jouer un rôle. De plus, établir un diagnostic est long et complexe en raison de la multitude de symptômes présents dans le cas de cette maladie et qui peuvent être imputées à une grande variété de troubles plus courants. Le diagnostic se fait en trois étapes : un test sanguin, un prélèvement de tissus dans l'intestin grêle, et enfin, la mise en place d'un régime sans gluten pour infirmer ou confirmer les deux tests précédants.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017