Excite

Infarctus, patients à faible risque identifiés par un test

  • @getty Images

Un test sanguin pourrait mieux détecter les très faibles risques d'infarctus et permettre aux urgences des hôpitaux d'être désengorgées.

La revue médicale The Lancet a publié une étude concernant les infarctus et les patients à faible risque. Elle présente un nouveau test sanguin, ultrasensible, qui pourrait permettre de renvoyer, chez eux, deux tiers des patients se présentant aux urgences des hôpitaux en raison de douleurs thoraciques. Actuellement, ces patients doivent subir toute une batterie d'examens afin d'écarter tout risque d'infarctus qui pourrait être fatal.

Cancer du sein : les symptômes à ne pas négliger.

L'étude a été menée sur 6 000 patients, admis dans les hôpitaux écossais et américains, dont on a mesuré la troponine, deux sont spécifiques aux atteintes cardiaques, la troponine I et la troponine T (cTnI ou cTnT). Elle sont habituellement absentes du corps. Elles sont des marqueurs de nécroses myocardiques recherchés pour diagnostiquer un infarctus. Le dosage de la troponine est une analyse sanguine, couramment prescrite. Une élévation de son niveau peut indiquer la survenue d'un infarctus du myocarde.

Le test précoce peut être effectué à tout âge, sur les hommes et les femmes. A l'arrivée aux urgences, les patients présentant un taux de troponine inférieur à 5 ng/L (nanogramme par litre) ont peu de risques d'infarctus au cours des 30 jours suivants. Un taux inférieur permet d'identifier les patients à très faible risque. Ils auraient pu sortir de l'hôpital très rapidement avec l'assurance de ne pas souffrir de maladie.

Selon deux médecins, australien et néo-zélandais, les résultats semblent prometteurs, autant pour les patients que pour les prestataires de soins. La prudence est toutefois de mise car la sensibilité et l'efficacité du test sont à évaluer par les laboratoires en collaboration avec les médecins.

En France, chaque année, 100 000 personnes sont atteintes d’infarctus du myocarde, 10% en décèdent lors de la crise ou l'année qu vient. 18 000 décès sont recensés chaque année.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017