Excite

L'hygiène de l'oreille : conseils et précautions

L'oreille permet d'entendre les sons grâce à ses différentes parties qui ont pour rôle de transformer les ondes sonores en impulsions nerveuses, puis de les transmettre au cerveau. L'hygiène de l'oreille ne doit donc pas être négligée, au vu de l'importance de cette zone du corps. Le cérumen qu'elle sécréte en permanence est indispensable à sa protection, et il faut adopter les bons gestes pour une bonne hygiène, car des nettoyages trop fréquents, trop agressifs ou trop rares font tout autant de dégâts !

Le cérumen est une sécrétion naturelle du conduit auditif qui joue un rôle essentiel : en se déposant contre les parois, il assure une fonction protectrice, antiseptique et hydrophobe. Mais pour beaucoup, sa présence est associée à tort à un manque d'hygiène de l'oreille. Dans le but de présenter les oreilles les plus propres possible, on peut alors prendre de mauvaises habitudes.

Si enlever le cérumen qui se loge à l'entrée de l'oreille n'est pas vraiment problématique, il faut tout de même faire attention à procéder à un nettoyage doux et qui reste en surface. En allant trop fort, trop profondément et de façon régulière qui plus est, on prend le risque d'enlever sa protection au conduit auditif, avec pour résultat des infections et irritations qui peuvent se révéler aussi gênantes que douloureuses. L'autre risque très fréquent est de tasser le cérumen au fond du conduit, à force de nettoyages répétés. Celui-ci finit alors par former un bouchon qui peut atteindre jusqu'à deux centimètres et devenir douloureux.

De plus, un nettoyage profond à l'aide de cotons-tiges peut vite tourner au drame si l'on commet un faux mouvement, avec pour conséquences un tympan endommagé et une baisse de l'audition. D'autres gestes sont déconseillés, comme se nettoyer les oreilles avec des objets non adaptés.

Les bons gestes

Le coton-tige ou bâtonnet ouaté est envisageable, à condition de ne pas aller au-delà de l'entrée du conduit auditif. On l'utilisera une à deux fois par semaine, pas plus. Le reste du temps, on opte pour un nettoyage doux simplement à l'eau sous la douche (sans insister sinon cela pourrait provoquer une otite) ou pour des produits à base d'eau de mer spécialement formulés pour l'hygiène de l'oreille. La méthode la plus simple est également la plus naturelle : mettre un mouchoir en papier sur son auriculaire et nettoyer doucement l'oreille. Dans tous les cas, les oreilles n'ont pas intérêt à être nettoyées chaque jour, donc il faut y aller avec parcimonie. Si la production de cérumen semble réellement excessive et devient gênante, il conviendra d'en discuter avec son médecin traitant.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017