Excite

Le côté humiliateur du masque facial comme protection accrue contre le coronavirus

  • Photo: Shutterstock

Depuis l’avènement du coronavirus, le masque facial a été proposé comme moyen de limiter la propagation de l’épidémie. D’ailleurs, ce n’est plus un secret pour personne que porter un masque empêche les postillons de s’échapper lorsqu’on tousse ou éternue. Cependant, il semblerait que ce ne soient pas là les seules propriétés de cet outil. Des chercheurs américains soutiennent que le masque facial anti COVID peut agir comme humidificateur d’air et réduire davantage le risque de contamination contre la maladie. Comment sont-ils parvenus à une telle conclusion ?

Constat

Les chercheurs sont partis d’un constat simple : la propagation d’un virus dans les poumons peut être limitée grâce à un taux d’humidité élevé en favorisant la clairance mucociliaire (MCC). Il s’agit d’un mécanisme de défense qui élimine le mucus ainsi que les particules potentiellement nocives qu’il contient. Un taux d’humidité élevé peut également renforcer le système immunitaire en produisant des protéines spéciales, appelées interférons, qui luttent contre les virus. Ce processus est connu sous le nom de réponse aux interférons. Il a été démontré qu’un faible taux d’humidité affaiblit à la fois la MCC et la réponse aux interférons. Cela pourrait être l’une des raisons pour lesquelles contracter des infections respiratoires par temps froid est plus commun.

Méthode

Deux chercheurs de la National Institutes of Health (NIH), Joseph M. Courtney et et le Docteur (PhD) Ad Bax, ont conduit l’expérience. L’étude a testé quatre types de masques courants : un masque N95, un masque chirurgical jetable à trois couches, un masque en coton-polyester à deux couches et un masque en coton épais. Les chercheurs ont mesuré le niveau d’humidité en faisant respirer un volontaire dans une boîte en acier scellée. Lorsque le volontaire ne portait pas de masque, la vapeur d’eau du souffle expiré remplissait la boîte, entraînant une augmentation rapide de l’humidité à l’intérieur de la boîte.

Lorsque le volontaire portait un masque, l’accumulation d’humidité à l’intérieur de la boîte diminuait considérablement, car la plupart de la vapeur d’eau restait dans le masque, se condensait et était réinspirée. Pour éviter les fuites, les masques étaient bien ajustés contre le visage du volontaire grâce à un caoutchouc mousse haute densité. Les mesures ont été prises à trois températures d’air différentes, allant d’environ 7 à 37 °C.

Résultats

Les résultats ont montré que les quatre masques augmentaient le niveau d’humidité de l’air inhalé, mais à des degrés différents. À des températures plus basses, l’effet humidifiant de tous les masques augmentait considérablement. À toutes les températures, c’est le masque en coton épais qui a entraîné l’augmentation la plus importante du niveau d’humidité.

Menée par des chercheurs du National Institute of Diabetes and Digestive and Kidney Diseases (NIDDK) des NIH, l’étude a révélé que les masques faciaux augmentent considérablement l’humidité de l’air que le porteur du masque respire. Les chercheurs suggèrent que ce niveau d’humidité plus élevé dans l’air inhalé grâce au masque permettrait d’expliquer pourquoi le port de masque réduit le risque de contamination au Covid-19. Pour faire simple, lorsque les voies respiratoires sont bien hydratées grâce à l’air ainsi inhalé, le système immunitaire ne s’en porte que mieux.

« Nous avons découvert que les masques faciaux augmentent fortement l’humidité de l’air inhalé et nous pensons que l’hydratation des voies respiratoires qui en résulte pourrait expliquer le constat documenté qui lie la moindre gravité de la maladie COVID-19 au port d’un masque », a déclaré l’auteur principal de l’étude, Adriaan Bax.

Conclusion

Loin d’être une simple barrière entre les postillons et l’environnement extérieur, le masque serait également un filtre à air. Bien que l’étude actuelle ne soit pas axée sur les gouttelettes respiratoires, elle offre davantage de preuves quant aux raisons pour lesquelles les masques sont essentiels pour lutter contre le COVID-19.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2021