Excite

Homosexuels et don du sang, le sujet divise à tort

Au cours de la journée mondiale du don du sang, le message des homosexuels souhaitant donner du sang a été amplement soutenu.

Le XXIème siècle serait-il le symbole des plus grandes contradictions de l'Histoire ? Alors que les différentes formations politiques oeuvrent contre l'homophobie, on continue aujourd'hui à refuser systématiquement le don du sang auquel souhaitent participer les homosexuels.

Alors que les homosexuels s'investissent pour les autres comme bon nombre de Français d'ailleurs, souhaitant donner leur sang pour sauver des vies humaines, ils pensent que cet acte de partage, de respect et d'amour leur est refusé. Et ce refus est tout simplement perçu comme un signe de discrimination offensante, se l'on en croit SOS Homophobie et certains élus locaux.

Pourtant, bien loin de vouloir exclure une communauté plus qu'une autre, la décision de ne pas accepter pour l'heure certains dons du sang est tout bonnement dictée par des conclusions annuelles quant aux risques épidémiologiques du moment. Or, selon les derniers chiffres retenus par l'InVS (Institut National de Veille Sanitaire), "le risque de contracter le virus du sida chez les homosexuels masculins est 200 fois plus élevé".

Le sujet est délicat dès lors qu'il divise. Pourtant, si le sang des homosexuels est refusé, il n'est en rien question de rejeter un groupe de personnes, mais simplement d'appliquer une règle en faveur du maintien de la santé publique. Ces questions dépassent amplement le domaine émotionnel.

Pénurie ou pas, dès lors que le risque de contamination par le virus du Sida est multiplié, il est du devoir des autorités de ne pas l'accepter. Et si l'on y regarde de plus près, les gays ne sont pas les seuls à se voir refuser le don du sang. Ce n'est pas pour autant que les autres catégories exclues du don se sentent insultées. Aimer l'autre c'est aussi accepter de ne pas l'exposer plus encore qu'il ne l'est.

Le don du sang est juste une affaire de santé publique. Il serait dommage que le sujet soit utilisé, voire détourné, pour régler quelques comptes. Des malades sont au cœur même du problème, ne souhaitant certainement pas servir de monnaie d'échange.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017