Excite

Halte au rhume des foins !


Le nez qui pique, les yeux grattent ? Bonne nouvelle : le printemps est là, mauvaise nouvelle : vous souffrez probablement du rhume des foins !

Un problème courant

Le rhume des foins est en fait le nom que l'on donne à une allergie très répandue : l'allergie aux graminées et autres plantes herbacées. Comprenez aux plantes dont le pollen, volatile au printemps pour permettre la reproduction, n'en est pas moins toxique pour certains d'entre nous à des degrés divers.

Cette allergie peut se manifester de plusieurs manières : les yeux deviennent rouges, le nez coule, des plaques d'eczéma apparaissent et dans les cas les plus sévères mais plus rares, des difficultés respiratoires peuvent survenir et être associées à de l'asthme.

Fréquemment, les éternuements (souvent par salves) suivis d'écoulements nasaux (clairs et abondants) se produisent en même temps que les yeux qui piquent voire même qui gonflent. Fatigue et maux de tête peuvent également se manifester (souvent en raison de l'engorgement des muqueuses ce qui provoque les céphalées).

Des solutions existent

Pas de panique, si traiter les causes d'une allergie quelle qu'elle soit se révèle difficile voire parfois impossible, soulager les symptômes est relativement facile.

Commencez par consulter votre médecin pour éviter toute interaction médicamenteuse ou contre-indication. Mais de manière générale votre pharmacien peut vous fournir des antihistaminiques qui apaiseront vos crises d'éternuement à répétition et calmeront vos démangeaisons. Il ne faudra cependant pas dépasser 4 jours de traitement pour éviter de perdre les bénéfices du médicament en cas de crise.

Sachez également si vous être très sensibles au pollen que des masques en papier sont en vente dans les pharmacies. Pas forcément esthétiques, ils permettent cependant de réduire fortement l'inhalation de particules allergènes.

Quelques conseils

Voici quelques petits conseils simples qui pourront vous éviter de faire rentrer les allergènes à la maison. Pendant les périodes de pollinisation, laissez vos chaussures et vos vêtements d'extérieur, précisément à l'extérieur de votre habitation (sur le palier, dans le garage...). Lavez-vous les mains régulièrement et évitez également de trop aérer votre intérieur. Enfin si vous vous mettez à éternuer plusieurs fois dans votre chambre ou votre salon : changez les draps et passez l'aspirateur.

Pour connaître les différentes périodes de pollinisation par pollen et par région, consultez le site du RNSA (Réseau National de Surveillance Aérobiologique) qui fournit des précisions sur les dates et des indices de risque.

Si toutefois vos crises sont vraiment trop intenses, pensez à prendre rendez-vous avec un allergologue qui pourra faire un bilan complet des substances auxquelles vous réagissez. Il tentera ensuite de vous désensibiliser mais sachez que le processus est long et peut malheureusement parfois s'avérer inefficace !

Photo : linternaute.com/meteofrance.com

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017