Excite

Les électrochocs, entre peur et controverse

Le mot électrochoc évoque dans l'imaginaire collectif bien des craintes. Et pour cause, tout le monde a en mémoire le film "Vol au-dessus d'un nid de coucou" dans lequel Jack Nicholson subit plusieurs séances d'électrochocs. Aussi effrayant que cela puisse paraître, le traitement par électrochocs peut s'avérer particulièrement efficace pour traiter certains troubles psychiques.

Les électrochocs : séance de torture ou véritable traitement ? La question est récurrente et la réalité, bien loin de la réputation de cette méthode étonnante, inventée dans les années 1930.

Comment fonctionnent les électrochocs ?

La thérapie par électrochocs est une méthode de traitement utilisée en psychiatrie. Elle consiste à délivrer un courant électrique de faible intensité pendant quelques secondes dans le cerveau. La décharge provoque une espèce de crise d'épilepsie chez le patient et stimule ainsi les neurones de la personne traitée, favorisant de nouvelles connexions.

Technique barbare ou véritable thérapie ?

Contrairement aux idées reçues, les électrochocs ne sont pas ou plutôt plus une technique barbare et cruelle. Aujourd'hui, la thérapie se pratique sous anesthésie générale et avec curarisation.

Pourtant la thérapie par électrochocs est très polémiquée. En effet, elle peut entraîner des pertes de mémoire passagères, peu appréciables pour les patients et leurs proches. Le risque le plus important est lié à l'anesthésie et non à la décharge électrique en elle-même.

Toutefois, sur le long-terme, les médecins du monde entier s'accordent à dire que cette technique a désormais fait ses preuves. La thérapie par électrochocs, également appelée électroconvulsivothérapie ou sismothérapie, peut soigner des patients atteints de dépression sévère, de pulsions suicidaires ou bien même de schizophrénie.

Rappelons que la technique des électrochocs n'est utilisée qu'en ultime recours, en cas d'échec d'un traitement par antidépresseurs ou en cas de risque vital. En France, une centaine d'établissements médicaux pratiquent cette thérapie. Pas de panique toutefois, il faut un accord écrit du patient pour que les médecins utilisent les électrochocs.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017