Excite

Ebola, épidémie finie en Sierra Leone

  • @getty Images

L'espoir est là ! L'épidémie Ebola, qui sévit depuis 2013 avec plus de 11 300 morts en Sierra Leone, semble s'éloigner.

La Sierra Leone était un des pays les plus touchés par l'épidémie du virus Ebola. Elle comptait la moitié des cas. Mais l'OMS a déclaré que l'épidémie était terminée dans ce pays. L'annonce a été faite lors d'une cérémonie, à Freetown, le 7 novembre, à laquelle participait le président sierra-léonais, Ernest Bai Koroma.

Un malade Ebola s'échappe de l'hôpital.

Pour déclarer la fin du virus Ebola, deux périodes de 21 jours, soit la durée maximale d'incubation du virus, se sont écoulées sans nouveau cas déclaré depuis le second test négatif sur un patient guéri. Il faut toutefois faire attention car le risque persiste, malgré ces 42 jours, à cause de la subsistance du virus dans certains liquides corporels, en particulier le sperme, où il peut survivre jusqu'à neuf mois.

En Guinée voisine, de nouveaux cas sont toujours signalés. 382 personnes sont toujours sous surveillance, dont 141 considérées comme à haut risque. Une surveillance accrue sera réalisée aux frontières. Le Liberia a été déclaré exempt de transmission le 3 septembre, après une première annonce début mai, suivie d'une réapparition du virus en juin.

Si l'épidémie actuelle semble être sur la fin, cela ne veut pas dire que le virus Ebola est éradiqué. Le virus a été identifié en 1976 en Afrique centrale. Cette épidémie est la plus meurtrière recensée actuellement dans les trois pays concernés, Sierre Leone, Liberia et Guinée. L'OMS a avoué que le total des décès, 11 300 morts sur 29 000 cas recensés, est sous-évalué. Les données n'étant pas facilement vérifiables.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017