Excite

Eau minérale et eau de source : quelles différences

Que l'on opte pour une eau minérale ou une eau de source, on a la certitude qu'elle est sans aucun additif chimique. Quelles différences entre les deux ?

Pour bien choisir entre l'eau minérale et l'eau de source, autant connaître leurs particularités respectives.

La plus proche de l'eau du robinet en ce qui concerne sa contenance en minéraux est l'eau de source. Issue des nappes souterraines, elle doit respecter un cahier des charges draconien, plus encore que ne l'est celui auquel doit se plier l'eau minérale. L'eau de source contient moins de sels minéraux, donc ne présente aucune contre-indication pour la santé. Les traitements de l'eau de source sont autorisés pour éliminer toute trace de gaz, manganèse ou de fer.

L'eau de source est plus chère que l'eau du robinet mais moins chère que l'eau minérale.

Pour être classée eau minérale, une eau doit contenir des sels minéraux tels que sodium, fer, calcium, magnésium, entre autres. Cette teneur doit impérativement être supérieure à 250/1million. Cette teneur en minéraux doit être stable en toutes saisons. L'eau minérale doit aussi contenir des oligo-éléments.

Ses bienfaits pour la santé sont validés par l'Académie Nationale de Médecine. Une fois embouteillée, l'eau minérale doit être absolument identique qu'à sa source. Elle ne doit en aucun cas avoir subi un quelconque traitement.

En France on dénombre 1200 sources. Le choix en eaux minérales est vaste puisqu'il en existe plus de 60 marques différentes. Elles représentent un marché juteux, certaines coûtant neuf cents fois plus cher que l'eau du robinet.

L'eau minérale est utilisée pour ses qualités thérapeutiques : oligo-métallique (rhumatologie, neurologie), bicarbonatée (système digestif, brûlures), sulfurée (asthme), sulfatée (eczéma, reins), chlorurée (croissance).

Quel que soit l'eau consommée, il est vivement recommandé de ne pas boire toujours la même.

Photo : REMIBRIDO (flickr.com)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018