Excite

Drogues douces, des usagers de plus en plus jeunes

Les drogues douces ont toujours fait partie du quotidien de bon nombre de jeunes. Mais on se rend compte que les jeunes adolescents prennent des drogues douces de plus en plus tôt. Ce sont bien souvent des collégiens dès la classe de 6ème. Comment en arrivent-ils là ? Quels sont les méfaits pour leur santé ?

Les jeunes et la drogue

Les jeunes de 16 ans sont les plus gros consommateurs de drogues douces. C'est l'âge des premières sorties, de l'indépendance, des premières soirées entre amis sans les parents. A cet âge, de nombreux jeunes expérimentent l'alcool et ils ont déjà plus ou moins expérimenté les drogues, dites douces.

Fumer un joint, le rouler, le partager, ils ont très certainement l'impression d'appartenir à un clan. La pression y est souvent pour beaucoup. A cet âge et même plus jeune, un adolescent est en train de se construire. Il suivra beaucoup plus ses amis pour ne pas se retrouver seul ou être forcé de goûter même s'il n'en a pas envie.

La consommation de cannabis de plus en plus précoce entraîne donc une dépendance car nombreux sont ceux qui en font une consommation régulière. Une dépendance qui peut entraîner le passage aux drogues plus dures, comme la cocaïne, et ainsi plonger le jeune adolescent dans une spirale dont il ne sortira pas s'il ne se fait pas aider.

Les parents peuvent se sentir bien souvent démunis lorsqu'ils apprennent que leur enfant consomme du cannabis, de l'ecstazy ou des amphétamines. Car à cette période, l'autorité parentale est souvent mal vue, mise à mal auprès de certains jeunes qui préfèrent se cacher et cacher ce qu'ils font de leurs journées ou de leurs soirées.

Consommer des drogues dites douces entraîne des effets néfastes, notamment sur le cerveau. La consommation régulière entraîne pertes de mémoire, difficultés de concentration, des troubles émotionnels voire du langage.

Consommer n'importe quelle drogue n'est donc pas anodin. Pourtant, des campagnes de prévention ont lieu dans les collèges et les lycées. Les programmes de SVT, notamment, parlent des méfaits de la drogue sur les êtres humains et notamment les jeunes.

Thème de la campagne présidentielle ?

La dépénalisation des drogues douces est un sujet qui revient fréquemment dans les journaux. Est-ce que ce sujet sera un des thèmes de la campagne présidentielle ? De sensibilité de droite ou de gauche, les candidats, et donc les politiques ont des avis très partagés sur la question. La dépénalisation, si elle est votée, sera forcément très encadrée. Mais cela pourrait être la porte ouverte à plus d'abus.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017