Excite

Deux enfants rendent heureux... le troisième c'est moins sur

  • Flickr; mgaloseau

Deux enfants rendent heureux...le troisième c'est moins sur.

La London School of Economics a publié une étude selon laquelle le bonheur des parents diminueraient à l'arrivée du troisième enfant.

Pour cela les chercheurs ont étudié les comportements de plus de 7.000 familles sur plus de 10 ans, à la fois en Allemagne et en Grande-Bretagne. Ils ont étudié le rapport entre le niveau de bonheur auto-évalué par les couples et le fait que ces derniers attendent un enfant ou aient eu un bébé récemment.

Les résultats sont surprenants puisque plus le nombre d'enfants augmente, plus le bonheur évalué diminue. Le premier enfant est source de joie significative pour les parents, avec le deuxième la joie est diminuée par deux et avec le troisième le changement est plus que "négligeable". Ensuite le niveau de bien-être retomberait à ce qu’il était avant la grossesse et pourrait même décliner.

Le niveau de bonheur dépend également de l'âge des parents. Plus ils sont âgés, plus la sensation de joie est importante. De même avec le niveau d'instruction.

Ils échangent leurs enfants pour du wifi gratuit

Cependant, les chercheurs soulignent que cela ne signifie pas que le troisième enfant n'est pas aimé mais simplement qu'il s'inscrit dans une sorte de routine chez les parents. Le petit dernier est d'ailleurs celui qui est le mieux préparé à la vie en société et qui soude la famille.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017