Excite

Des textes de deuil pour réconforter

Le deuil est présent dans toute la littérature, qu’il s’agisse d’auteurs français ou internationaux. Certains extraits parlent de la mort d’un proche, parent ou ami tandis que les auteurs d’autres textes parlent de leur propre mort afin d'apporter du réconfort outre-tombe.

Le ‘Demain dès l’aube’ de Victor Hugo est l’un des meilleurs exemples de textes de deuil puisqu'il parle de la mort d’Adèle, sa fille et pour se (nous) consoler, donne des images tristes mais douces, évoquant le voyage mais aussi l’éternité. Avant lui, Rutebeuf, un poète du 13ème siècle s'attristait et se révoltait de la disparition de proches dans ‘Que sont mes amis devenus’. Un vers d'ailleurs est régulièrement repris, notamment dans le roman d'Yves Navarre: 'Ce sont amis que vent emporte'. Paul Eluard est un autre exemple même s’il parle davantage de ce qui est en vie, plutôt que de ce qui est parti dans ‘La nuit n’est jamais complète’.

Mais c’est au réconfort des vivants que ce sont attachés de nombreux auteurs dans leurs textes de deuil. On aura par exemple, ‘Ne restez pas’ de Stevenson qui dit que la vie après la mort a simplement une autre dimension. C’est aussi le cas d’Antoine de Saint Exupéry dans ‘Des étoiles qui savent rire’. Charles Péguy, romancier et poète, l’évoque également dans ‘La mort n’est rien’ quand il dit qu’il n’est ‘pas loin, juste de l'autre côté du chemin’.

Source Photo : Colin Mayer (flickr.com)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017