Excite

Des bébés toute l'année

Un rapport de l'Institut national d'études démographiques montre de profonds changements sur la démographie française.

Durant de longues années le printemps était la saison des naissances, surtout dans les années 70-80 où il y avait une saisonnalité des naissances avec un fort pic de natalité au mois de mai.

A l'époque, les enfants étaient conçus lors des vacances d'été au cours du mois de juillet et d'août. On recherchait à accoucher au printemps afin de profiter de la douceur du climat à cette saison et ainsi éviter les fortes chaleurs de l'été.

Fin de la planification

Mais depuis une vingtaine d'années, on assiste à une uniformisation progressive des naissances tout au long de l'année. Avec aujourd'hui une disparition complète du baby-boom printanier. D'après Arnaud Régnier-Loilier, l'auteur de cette étude, la disparition de la saison des bébés est due à l'abandon progressif de la planification des naissances depuis une trentaine d'années.

Aujourd'hui seulement 15% des femmes se disent prêtes à planifier leur grossesse. Pourtant 43% des femmes interrogées voudraient accoucher au printemps et 27% au mois de mai si c'était possible.

Pic au mois de septembre

Les démographes ont remarqué le développement d'un pic situé au 24-25 du mois de septembre, soit précisément 265 jours après le nouvel an. 265 jours, c'est la durée moyenne d'une grossesse. D'ailleurs dans les semaines qui suivent le nouvel an on observe d'avantage d'IVG, ce qui pourrait induire une moindre vigilance contraceptive lors de la Saint Sylvestre.

Photo: Jérôme (Flickr.com)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017