Excite

Daniel Kish, inventeur de l'écholocalisation humaine

Daniel Kish, aveugle depuis l'âge de 13 mois, a mis spontanément au point une technique à base de claquements de langue pour se repérer dans l'espace. Il détecte ainsi les obstacles et peut s'orienter. S'approchant des procédés d'écholocalisation utilisés par les chauves-souris, cette pratique a été reconnue officiellement aux États-Unis.

La découverte

Daniel Kish est le président d'une association à but non lucratif appelée World Access for the Blind qu'il a lui-même fondé en 2000. Son initiative avait pour but d'enseigner sa technique aux enfants aveugles. Plus de 500 enfants de nationalités diverses ont été ainsi formés.

La reconnaissance officielle

C'est par expérience personnelle qu'il a découvert sa technique et qu'il l'a peaufinée. Elle a enthousiasmé la COMS (Certified Orientation and Mobility Specialist) qui lui a octroyé une reconnaissance officielle. Daniel Kish est ainsi devenu spécialiste en orientation et mobilité à part entière.

La méthode

La méthode, à l'instar du sonar consiste à émettre des sons, que ce soient des claquements de langue ou des tapotements à l'aide d'une canne. Un entraînement permet de percevoir l'écho émis par les objets environnant et, ainsi, d'éviter les obstacle. Elle permet une grande aisance dans leurs déplacements aux aveugles bien entraînés. Il leur est bien plus facile de s'intégrer dans la vie professionnelle ; certains même se déplacent à vélo ou à roller.

Les études scientifiques

La découverte de Daniel Kish a inspiré des recherches scientifiques dans plusieurs universités qui tendaient à répertorier les sons les plus efficaces en ce domaine et à découvrir les zones cérébrales impliquées dans ce processus. L'IRM semble démontrer qu'il s'agit des mêmes zones utilisés par les voyants pour se déplacer dans l'espace.

Comment ça marche ?

L'écholocalisation mise au point par Daniel Kish repose sur l'analyse stéréophonique de la durée écoulée entre l'émission du son et la perception de son écho. L'intensité du retour renseigne sur la taille et sa durée sur la forme ou sur les déplacements de l'objet. L'ouïe de la personne qui utilise cette méthode doit être particulièrement fine et son entraînement doit le préparer à éviter les confusions de divers signaux.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017