Excite

La cystite ou inflammation urinaire

La cystite est une inflammation de la vessie causée par des germes intestinaux. Quelques bonnes habitudes alimentaires et comportementales peuvent suffire à prévenir la cystite. Si par malchance on ne peut y échapper, il existe aujourd'hui, en plus de la phytothérapie, un traitement antibiotique à action immédiate qui s'administre en une dose unique.

La cystite est une inflammation de l’appareil urinaire plus fréquente chez la femme, car son urètre court peut entrer plus facilement en contact avec des bactéries intestinales. En effet ce sont le plus souvent des colibacilles parvenant à pénétrer dans la vessie et s'accrochant à ses paroies qui provoquent la cystite.

Il existe cependant (bien que moins fréquentes) des cystites allergiques, des cystites mycogènes, des cystites infectieuses et des cystites chronique de cause méconnue.

Les symptômes typiques de la cystite

Le patient ou, le plus souvent, la patiente se plaint de douleurs urinaires. Ces douleurs existent avant, pendant et subsistent après la miction. L’envie d’uriner est permanente et impérieuse, mais peu d’urine est émise à chaque fois.

Il se peut que l’urine soit teintée de sang ou épaissie de pus. Mais la fièvre n'est pas un symptôme habituel de la cystite.

Des petites habitudes qui préviennent la cystite

De simples habitudes réduisent les risques de remontées de bactéries intestinales dans l’urètre et les dépôts debactéries sur les parois de la vessie. De la sorte une cystite peut être évitée.

  • Identifier et éliminer les produits allergisants.
  • Boire beaucoup d’eau et préférer les aliments alcalins comme les lentilles, le melon, les nectarines, l’ananas, les framboises, l’oignon, la patate douce, l’ail, le persil, le gingembre, les asperges, les brocolis, les endives, la mangue, les olives, les pamplemousses…
  • Ingérer des proanthocyanidols (tanin condensé) sous forme de thé, compote de rhubarbe, jus de canneberge
  • Uriner d’un seul jet et ne pas s’essuyer le méat avec un papier qui a touché l’anus.
  • Uriner et se laver avec un produit sans savon après un rapport sexuel.

Les traitements contre la cystite

La busserole et la bruyère sont des antiseptiques phytogènes indiqués lors des cystites.

Dans la cystite aigue sans complication, le médecin prescrit le plus souvent un antibiotique spécifique à base de fosfomycine et de trométamol. Ce médicament existe à présent en prise unique et son effet est immédiat.

La cystite est le souci récurent de nombreuses femmes. Les douleurs qu'elle provoque et surtout l'envie permanente d'uriner sont très handicapantes au travail et dans la vie quotidienne. Il suffit de prendre quelques bonnes habitudes pour éviter son apparition. Si elle se manifeste tout de même il faut rapidement consulter et la traiter énergiquement avec le remède prescrit.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017