Excite

Contre le coronavirus, est-ce que le masque sert bien à protéger?

  • Foto: Shutterstock

Le coronavirus est en passe de devenir l’une des pandémies les plus préoccupantes. L’homme, ces derniers temps, y est confronté. La situation actuelle a entraîné le blocage de plusieurs navires de croisière et la fermeture de villes entières partout dans le monde. Cette mise en quarantaine est une précaution face à la contagion. En outre, le coronavirus semble progresser peu à peu et c’est juste une question de temps avant qu’il ne devienne un problème sérieux en France. Pas très loin, en Italie, des matchs de football ont déjà été annulés dans le nord du pays à cause du coronavirus. Imaginez la suspension d’un match de l’OM ou du PSG. Ce serait une alerte rouge et pas un coronavirus. Blague à part et en revenant à ce qui est vraiment préoccupant, beaucoup se demandent déjà s’ils devraient porter un masque contre le coronavirus ou si cela ne sert vraiment à rien.

Utiliser ou non un masque, telle est la question

La vérité est que les masques chirurgicaux réduisent le risque d’infections respiratoires, et c’est exactement ce qu’est le coronavirus. Toutefois, leur utilisation n’est pas recommandée pour les personnes en bonne santé. Elle n’est recommandée que pour les personnes atteintes d’infections respiratoires, dans le but de ne pas contaminer d’autres personnes, et pour le personnel soignant qui s’occupe de ces patients, afin de ne pas contracter l’infection. L’Organisation mondiale de la santé, le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies et les médecins spécialistes des infections consultés par les journaux sont d’accord pour suivre ce protocole.

Pourquoi l’utilisation n’est pas recommandée?

Il est entendu que seul le masque est recommandé pour les sujets à risque et les professionnels en contact avec eux face à une maladie plus contrôlée. Mais dans le cas du coronavirus, nous sommes déjà confrontés à une pandémie. Pourquoi donc ne pas recommander à tout le monde d’utiliser un masque? Il est expliqué que ce n’est pas effectué sur la base des résultats d’études scientifiques qui ont évalué l’utilité des masques. L’utilisation des masques est utile dans les hôpitaux et chez les malades en milieu fermé, mais pas ailleurs. Il n’est pas non plus recommandé parce qu’un usage massif de masques par la population pourrait conduire à un rupture de stock de masques dans les hôpitaux, où ils font le plus défaut en raison d’un risque accru de contagion. Selon un chef de service dans les maladies infectieuses espagnol, le masque ne contiendrait pas le virus mais faciliterait sa propagation.

Deux types de masques

Il existe deux sortes de masques. D’un côté, il y a les respirateurs, qui sont conçus pour protéger ceux qui les portent, parce qu’ils évitent l’entrée de substances toxiques ou pathogènes. D’un autre côté, nous avons les masques chirurgicaux, qui sont conçus pour protéger les gens de l’environnement, parce qu’ils évitent la sortie de pathogènes respiratoires comme le virus de la grippe ou le coronavirus. Ce deuxième type offre également “une certaine protection pour ceux qui les portent s’ils sont utilisés correctement, car ils évitent l’entrée de germes”.

Sont-ils vraiment sûrs?

La sécurité des masques n’est pas indiscutable. Selon un article du British Medical Journal publié par des spécialistes de l’Université de Nouvelle-Galles du Sud, “les masques ne sont pas réglementés. Ils n’offrent pas de fermeture isolante autour du visage et varient considérablement selon les types et les qualités”. Selon le même article, les masques ne sont sûrs que s’ils sont utilisés correctement dès les premiers jours de la maladie et s’ils sont associés à une bonne hygiène des mains. Cependant, le niveau de protection par les masques peut varier. Lors de la pandémie de grippe A, une protection minimale de 18 % a été obtenue à Manhattan (une personne sur cinq a échappé à la contagion), tandis qu’à Hong Kong et en Australie, elle était beaucoup plus efficace, atteignant 70%, soit 7 sur 10 personnes qui portaient des masques.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2020