Excite

Mauvais Cholestérol ou LDL, comment lutter ?

Le taux de cholestérol doit être surveillé régulièrement afin de pouvoir réagir dès qu'un excès de mauvais cholestérol (ou LDL) est détecté. Accusé de boucher les artères, il doit être combattu. Quels sont les aliments amis, quels sont les ennemis ? Petit guide bien précieux pour éviter maladies cardiovasculaires et impuissance masculine, entre autres.

Le cholestérol : tout le monde le craint, sans forcément très bien savoir pourquoi. Toujours est-il qu'à certains moments de la vie, et notamment à l'approche de la cinquantaine, bon nombre de personnes voient subitement leur taux de mauvais cholestérol battre des records. Cet excès s'appelle hypercholestérolémie. Mais de jeunes personnes peuvent également afficher une hypercholestérolémie. Ce qui étonne parfois, c'est que des personnes maigres et jeunes présentent un taux de cholestérol bien supérieur à la norme.

Le LDL est le mauvais cholestérol accusé de boucher les artères. Alors que le HDL (bon cholestérol) joue un rôle protecteur. Il importe de bien se faire expliquer les analyses par un médecin afin de pouvoir adapter son alimentation. Car celle-ci joue un rôle prépondérant dans la survenue du LDL. Charcuterie, fritures, foie gras, œufs, pâtisserie, viande grasse, beurre, huiles mais également sucreries et sucre en général sont à éviter quand on présente une hypercholestérolémie.

Pour bien vieillir et profiter d'une santé excellente, l'alimentation pauvre en graisse associée à une vie physiquement active est encore le meilleur moyen que l'on ait trouvé. En laissant s'installer un taux de cholestérol LDL excessif, le risque est de devoir prendre un traitement médicamenteux à vie (type statines). Or, on sait aujourd'hui que ce type de médicaments a une incidence néfaste sur la mémoire.

Alimentation amie

En revanche, il faut privilégier les fruits et les légumes crus et cuits, les poissons (même gras type saumon), les sauces à base de citron, de yoghourt 0 %, les aromates et épices en remplacement du sel. L'ail mérite une mention particulière car non seulement il aide à réguler le taux de mauvais cholestérol, mais il limite aussi les risques de maladies cardiovasculaires. Ne pas hésiter donc à utiliser des gousses d'ail sur les légumes, le poisson ou les viandes maigres (lapin, filet mignon de porc, filet de dinde par exemple).

La tomate est également très recommandée pour lutter contre l'excès de cholestérol et plus particulièrement le jus de tomate. Il influe sur le métabolisme des triglycérides.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017