Excite

Le cancer de l'intestin grêle

Le cancer de l'intestin grêle est extrêmement rare. Il touche en majorité des personnes âgées de plus de 60 ans et concerne essentiellement des hommes. Dans la plupart des cas, il s'agit d'un adénocarcinome qui se développe dans le duodénum. Le pronostic dépend de plusieurs facteurs, notamment le type et l'emplacement de la tumeur, ainsi que son stade d'évolution lorsque la maladie est constatée.

Le cancer de l'intestin grêle peut ne présenter aucun symptôme dans les premiers temps, le rendant difficile à diagnostiquer. C'est lorsque la tumeur se répand dans les organes et tissus proches que les premiers signes deviennent visibles. On constate alors des douleurs à l'abdomen, des nausées, du sang dans les selles, de la fièvre ou une grande fatigue et la personne peut perdre rapidement beaucoup de poids ou devenir sujette aux malaises. Ces symptômes n'étant pas exclusifs à cette maladie, il faut en parler à son médecin traitant dès leur apparition.

Plusieurs examens permettent de diagnostiquer un cancer de l'intestin grêle : analyse de sang, radiographie, endoscopie ou biopsie sont les plus courants. Les symptômes constatés pouvant découler d'un autre cancer ou d'une pathologie telle que la maladie de Crohn, il est essentiel de faire des examens complets pour établir l'origine du cancer. D'autres examens surviennent ensuite afin de déterminer le type de tumeur (adénocarcinome ou sarcome de l'intestin grêle), son stade d'évolution et son degré de malignité.

Non soigné, le cancer de l'intestin grêle est mortel. Plusieurs traitements sont proposés, seuls ou en association, selon la personne et l'évolution de sa maladie : chirurgie, chimiothérapie, radiothérapie, traitement ciblé ou thérapie biologique. Ensuite, un suivi est nécessaire pour surveiller l'état de santé du patient et s'assurer de sa rémission. Les traitements peuvent avoir des conséquences lourdes pour le corps et l'ancien malade devra dans la plupart des cas modifier définitivement ses habitudes alimentaires et surveiller attentivement sa santé.

Prévention du cancer de l'intestin grêle

La meilleure façon de lutter contre le cancer de l'intestin grêle est de faire des examens régulièrement lorsque l'on atteint l'âge de 60 ans et de consulter son médecin dès l'apparition des premiers symptômes. Adopter un style de vie sain, surveiller son alimentation, éviter le tabac et l'alcool ou encore faire du sport sont les moyens les plus efficaces de rester en bonne santé.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017