Excite

Asthme, les bébés protégés par des bactéries

  • @getty Images

La recherche fait un bond en avant pour prévenir ou soigner l'asthme. Les nourrissons pourront être protégés à vie par des bactéries contre l'asthme.

Les bactéries ne sont pas toutes synonymes de maladies. En isolant certains gènes, elles peuvent se révéler utiles pour soigner. L'asthme est en perpétuelle augmentation. La pollution, le pollen sont des sources constantes de mal-être pour les asthmatiques. Des scientifiques canadiens de Vancouver ont découvert que les nouveaux-nés pourraient être protégés à vie contre l'asthme. Il suffit juste que leur flore intestinale acquière certains types de bactéries avant trois mois. De quoi donner l'espoir à un traitement préventif contre cette allergie respiratoire chronique.

Solutions pour traiter l'asthme.

Depuis les années 50, l'asthme a quadruplé. 20% des enfants, dans les pays occidentaux, souffrent de cette allergie. Selon les chercheurs, quatre types de bactéries intestinales jouent un rôle dans la prévention de l'asthme mais seulement très tôt dans la vie, au moment de la formation du système immunitaire du nouveau-né.

Des traitements probiotiques préventifs pour les nourrissons pourraient être mis au point. Cela permettrait de les prémunir contre l'asthme. Des tests pourraient être conçus pour les jeunes enfants et ainsi prédire s'ils risquent de souffrir d'asthme, une maladie pouvant devenir mortelle pour un grand nombre d'enfants.

Pour ces recherches, les scientifiques ont analysé les matières fécales de 319 enfants. Ces échantillons révèlent une déficience de quatre types de bactéries intestinales chez les moins de trois mois, présentant plus tard des risques d'asthme. Ces quatre souches de bactéries, Faecalibacterium, Lachnospira, Veillonella et Rothia, sont normalement acquises chez les nourrissons. Les trois premiers mois de la vie sont critiques pour le développement du système immunitaire. Des souris ont servi aux expériences. Une intervention thérapeutique, après des recherches plus étendues sur le mécanisme de ces bactéries qui produisent métabolites et substances chimiques, pourrait ainsi protéger les nouveaux-nés s'ils sont pris avant leurs 100 premiers jours.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017