Excite

Aspartame : attention danger ?

Déconseillé pour les enfants de moins de 3 ans, les femmes enceintes et allaitantes, l'aspartame n'est pas interdit en France. Depuis sa première autorisation de mise sur le marché aux États-Unis, par la FDA en 1974, l'aspartame est au cœur d'une polémique sur ses possibles effets néfastes sur la santé. Des études menées en laboratoire en 2005 et 2007 avaient elle rendus l'aspartame responsable de cancers et d'effets dangereux sur le foetus.

La débat a été relancé récemment lors du congrès « Cancer et environnement » à Aix-en-Provence. Certains médecins l'accusent de maux très alarmants tels que : symptômes fibromyalgiques, spasmes, lancements d'engourdissements dans les jambes, crampes, vertiges, nausées, maux de tête, acouphène, douleurs articulaires, dépressions, crises d'angoisse, discours incohérent, vision trouble, ou pertes de mémoire et affirment que les symptômes s'arrêtent à l'arrêt de la prise d'aspartame. Dans ce contexte, ces mêmes médecins n'hésitent pas à vouloir le proscrire de l'alimentation de tous, enfants et adultes.

L'aspartame est présent dans tous les produits tels que sucrettes, boissons, desserts, chewing-gum, yaourts, produits pour maigrir. Les mérites attendus par les consommateurs d'aspartame sont bien sûr de maigrir ou du moins ne pas prendre de poids alors même que d'autres études semblent prouver le contraire.

Photo Flick'r, Celiemme

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017