Excite

Aphrodisiaque : fantasme ou réalité ?

De tout temps, l'homme a cherché l'aphrodisiaque qui accroitraît son désir sexuel, améliorerait ses performances sexuelles et ferait durer le coït longtemps. De nombreux produits ont été essayés pour leur provenance, leur forme ou leur goût fort. Des substances chimiques ont été inventées. Mais l'efficacité de toutes ces mixtures est-elle prouvée ?

Un aphrodisiaque, nommé ainsi en référence à la déesse Aphrodite, déesse de l’amour dans la Grèce antique, est une substance censée stimuler l’appétit sexuel. Il s’agit le plus souvent pour les hommes d’obtenir une érection immédiate, plus ferme et qui dure longtemps. Pour les femmes c’est plutôt un effet désinhibant qui est recherché. Ce dernier est, depuis toujours, plus facile à obtenir avec le pavot, le cannabis, l’alcool et plus récemment avec le LSD, le GHB, les benzodiazépines…

Aphrodisiaque : obtenir les effets du désir

Les traditions anciennes attribuent un pouvoir aphrodisiaque à des parties du corps d’animaux symbolisant l’érection. Le pénis lui-même ou les testicules de mâles puissants comme le taureau, le cerf, le tigre, le yack, le bouc… sont consommés en soupe ou séché pour assaisonner la nourriture ou les boissons. Leurs cornes (celle du rhinocéros étant la plus connue) et leurs bois sont également souvent réduits en poudre et consommés ou portés dans un sachet autour du cou.

Les végétaux, pour leur gout fort ou leur forme évoquant le sexe masculin comme le piment, les pousses de salsepareille, la racine de gingembre, de ginseng, de muira puama ou celle de galanga sont également vendus comme aphrodisiaques, mais leurs vertus n’ont pas encore été prouvées, si ce n'est un effet placebo.

Aphrodisiaque : ceux qui marchent

Mécaniquement, ce sont les produits censés faire affluer le sang dans le membre ou le clitoris qui ont des effets réels. Ils reproduisent les sensations de désirs mais uniquement envers la personne qui se trouve là au moment où on les consomme. La Yohimbine, vasodilatateur périphérique était prescrite avant la mise au point du Viagra. Elle est extraite d’un arbre, le pausinystalia johimbe que l’on trouve au Cameroun, au Nigéria, au Gabon et au Zaïre. L’écorce de cet arbre est vendue dans ces pays sous le nom de «bois bandé».

De nos jours aphrodisiaque = vasodilatateur

Les diverses substances utilisées par l'homme comme aphrodisiaque relèvent pour la plupart du mythe et on ne peut en espérer qu'un effet placebo. Les médicaments mis au point de nos jours n'ont qu'un effet vasodilatateur périphérique qui concentre l'afflux sanguin dans les organes sexuels et fait ressentir du désir. On ne peut pas en attendre l'amour.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017