Excite

Alzheimer : la pub choc stoppée !

C'est l'association France Alzheimer qui a déclenché la polémique en lançant cette campagne de publicité choc dans le but de récolter des fonds pour la recherche. Mais le choc est tellement violent que la diffusion de la vidéo vient d'être stoppée par une pétition.

La vidéo: "Heureusement ils ne s'en souviendront pas".

Le point de vue de France Alzheimer

Certes, le but était bien de choquer l'opinion afin de sensibiliser un maximum de personnes sur la maladie d'Alzheimer qui touche 250 000 personnes chaque année. Pour France Alzheimer, il s'agissait également de "faire prendre conscience aux gens que la maladie d'Alzheimer ne se résume pas à des troubles de la mémoire. Il y a aussi des troubles du comportement".

De plus, cela partait d'un bon sentiment : le spot de pub a été offert gracieusement par l'agence publicitaire Saatchi et Saatchi et même les acteurs étaient des bénévoles.

La notion d'humanité

Mais l'association a dû faire marche arrière devant la pétition lancée par Valérie Roumanoff dont un membre de la famille est atteint par la maladie d'Alzheimer. Le succès de cette levée de boucliers est tel que France Alzheimer s'est vu contrainte de présenter ses excuses et de retirer la vidéo.

Et en effet, la publicité a de quoi choquer en mettant en images des personnes vivant leur propre réalité si différente du quotidien devant la surprise et la douleur de leur entourage.

Cependant, si l'intention était bonne, la campagne de pub va trop loin. Ainsi Valérie Roumanoff monte au créneau et affirme que le spot "enlève toute notion d'humanité aux personnes touchées par cette maladie et les jette violemment dans la poubelle de la société."

Quant au slogan final "Heureusement ils ne s'en souviendront pas", Valérie crie au scandale et à l'inanité de cette assertion puisque selon elle au contraire "c'est justement parce que les patients ont conscience de leurs troubles que la maladie est souvent difficile à vivre pour eux-mêmes et pour leur entourage".

Tout et n'importe quoi pour la "bonne cause" ?

Ainsi les signatures sur la pétition et les témoignages sur le site de Valérie Roumanoff Alzheimer Autrement se sont multipliés et la diffusion de la vidéo stoppée.

Cependant si les signataires de cette pétition s'estiment satisfaits et de l'arrêt de la campagne et des excuses de France Alzheimer, la question qui continue à se poser est bien de savoir si l'on a le droit de mettre en péril la dignité des souffrants, quelle que soit leur maladie, pour lutter contre celle-ci en faisant tout et n'importe quoi...

Photo : Youtube

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017