Excite

Allergies solaires, comment s'en protéger ?

On ne répétera jamais assez que pour bien profiter du soleil il faut s'en protéger. Paradoxal ? Que nenni, juste question de bon sens pour éviter les allergies solaires.

Et les allergies solaires ne sont pas un leurre. Elles témoignent d'une réaction négative aux rayons émis par le soleil. L'allergie survient dès la toute première exposition de l'année, même si la chaleur n'est pas violente. Dans ce cas, elle atteint les parties découvertes du corps : décolleté, bras et avant bras, coup de pied, avant des jambes. Et ces allergies surviennent même si le corps n'est pas exposé directement au soleil, mais protégé d'une vitre.

Côté prévention, le mieux est encore de ne pas s'exposer entre 10 et 16 heures, d'utiliser des produits réellement protecteurs comme des crèmes à fort indice permettant de se protéger des UVA et UVB, sans négliger le port de lunettes de soleil, chapeau, T-shirt. Toutes les personnes sous traitement médicamenteux doivent s'assurer auprès de leur médecin ou de leur pharmacien que leurs médicaments ne sont pas photo sensibilisants. Cette photo sensibilisation déclenche des réactions parfois impressionnantes.

Bien entendu protéger les enfants des méfaits du soleil est encore plus important car ils sont extrêmement fragiles, et il convient de conserver leur capital soleil le plus longtemps possible.

La lucite estivale est le nom donné à ces papules éruptives qui apparaissent quelques heures après une exposition au soleil. Elle s'accompagne de démangeaisons. Rarement ressentie sur le visage, la lucite estivale touche toutes les parties du corps exposées et réapparaît chaque année. Elle peut également être de plus en plus importante.

L'urticaire solaire est différent de la lucite estivale car il apparaît quelques secondes après une exposition et disparaît peu de temps après que la personne se soit installée à l'ombre. Il n'est pas récidivant (il ne réapparaît pas forcément chaque année).

Le visage est rarement touché par les allergies solaires courantes. En revanche, s'il montre des signes réactifs, il faut impérativement consulter un médecin car cela peut témoigner d'une atteinte plus grave qu'une simple allergie.

Pour profiter longtemps du soleil et de ses bienfaits sur le moral, il faut vraiment mettre toutes les chances de son côté. Médecins traitants et dermatologues sont d'excellents conseillers et aident à éviter les risques de déshydratation et d'allergies solaires.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018