Excite

Allaitement et tabac : totale incompatibilité

Tout passe par le lait maternel. Le tabagisme de la mère allaitant son bébé doit impérativement être interrompu.

Il est un peu facile aujourd'hui de prétendre encore ne pas savoir que le tabac est dangereux pour la santé des bébés… tout comme passer pour une victime lorsque l'on est une mère allaitante fumeuse… La victime étant bien entendu le nouveau-né, surexposé au tabagisme de sa mère.

L'information sur les dangers du cocktail allaitement et tabac est amplement diffusée. Prétendre ne pas savoir est une ineptie.

Pour tous ces bébés exposés, le temps presse. L'important pour eux étant que leur mère prenne enfin la décision d'arrêter de fumer.

Une femme fumeuse qui allaite empoisonne directement son bébé. Il n'est jamais trop tard pour consulter un médecin et se faire violence pour décrocher avec la cigarette, comme avec tout autre psychotrope d'ailleurs. Allaitement et tabac méritent d'être pris au sérieux.

Le lait maternel est le meilleur aliment qui soit pour un nouveau-né. Il protège le bébé mieux que tout autre lait. Il est donc grand temps de faire preuve de fermeté, et de prendre à bras le corps ce fléau qu'est le tabagisme pendant la grossesse et pendant l'allaitement. Aucun lait de substitution ne vaut le lait maternel. Donner à son enfant un lait pur passe forcément par un sevrage tabagique.

Conséquence du tabac sur le lait maternel

  • Le tabac donne un goût particulier au lait maternel
  • Le bébé absorbe de la nicotine à chaque tétée
  • Les risques pour le bébé allaité par une maman fumeuse sont : vomissements, coliques, teint grisâtre, rythme cardiaque plus rapide
  • Le tabac réduit la production de prolactine et par conséquent la production de lait maternel. Du coup, le sevrage du bébé intervient bien trop tôt
  • Le lait coule moins vite, aussi le nouveau-né a-t-il plus de mal à téter et prend difficilement du poids

Dangers du tabac sur le cerveau

La nicotine contenue dans le lait maternel (et absorbée directement par le bébé allaité) est gravement toxique pour le système nerveux du tout-petit. La région du cerveau la plus touchée est celle qui produit des neurones. Elle est directement impliquée dans l'altération de la capacité de mémorisation et d'apprentissage.

Nul n'a le droit de jouer avec la santé de son bébé, et les excuses tentant de justifier l'échec d'un sevrage tabagique sont peu crédibles. Elles témoignent bel et bien d'un égoïsme viscéral.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2020