Excite

Accoucher dans l'eau : ce qu'il faut savoir

L'accouchement dans l'eau est très à la mode. Cette technique, qui n'est pas vraiment récente (elle a connu une forte popularité dans les années 70), séduit de plus en plus de femmes, car elle promet un accouchement moins traumatisant pour le nourrisson. Si accoucher dans l'eau semble offrir de vrais avantages, il s'agit d'une technique qui doit être parfaitement encadrée par des professionnels de santé habitués à cette méthode.

L'accouchement en milieu aquatique est peu pratiqué en France, mais cette méthode commence tout de même à avoir ses adeptes.

Pourquoi accoucher dans l'eau ?

Cette méthode peut surprendre, et pourtant ses bienfaits sont réels. Même sans être enceinte ou sur le point d'accoucher, il suffit de plonger dans un bain ou à la piscine pour se sentir aussitôt plus détendu. Lors de l'accouchement dans l'eau, la future maman est ainsi plus relaxée. Mais ce n'est pas tout, l'eau possède des vertus bien pratiques. Avec ses propritétés antispasmodiques, elle permet d'atténuer la douleur. Dans l'eau la maman est plus détendue, ses muscles également, et le col de l'utérus se dilate plus aisément. Résultat : les contractions sont moins douloureuses et le bébé peut se frayer un passage plus facilement, ce qui procure un meilleur confort à la maman et au nouveau-né. Le corps est moins brusqué et les risques de déchirures plus faibles, ce qui est appréciable pour l'épisiotomie. L'eau agit également comme un véritable SAS de décompression pour le nourrisson. La naissance est ainsi plus douce. En conclusion, c'est un accouchement plus agréable et moins traumatisant, autant pour maman que bébé.

Comment se déroule un accouchement dans l'eau ?

En théorie, la baignoire prévue pour l'accouchement est transparente et l'eau est à une température de 37°C. Dès lors que les contractions sont suffisamment proches et douloureuses, la patiente est installée dans la baignoire. Selon les pays et les maternités, soit l'accouchement se déroule intégralement dans l'eau, soit la maman sort de la baignoire au moment de l'expulsion. La suite des événements se déroule de la même manière que lors d'un accouchement classique.

Où accoucher dans l'eau ?

Toutes les maternités ne proposent pas d'accoucher dans l'eau : cette technique demande un matériel adapté et des équipes formées spécialement à ce type d'accouchements. Il faut donc s'organiser à l'avance pour savoir où accoucher si l'on souhaite profiter de cette méthode. De plus, comme pour un accouchement classique, il est nécessaire de suivre quelques cours de préparation, généralement à partir du cinquième mois de grossesse. C'est donc une solution qui doit être envisagée rapidement. Bien sûr, il est toujours possible de changer d'avis et d'opter finalement pour un accouchement classique.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017